top of page
  • Photo du rédacteurRituel Manucure

Les couleurs & leur texture : vernis permanents

Pour atteindre la couleur déterminée, nous avons besoin de pigments très spécifiques. La charge pigmentaire varie d’une couleur de vernis permanent à l’autre, certaines couleurs sont plus fluides que d’autres.



Les couleurs très couvrantes sont généralement un peu plus épaisses et peuvent poser problème aux “non averties”.


JE M’EXPLIQUE : Les pigments opaques offrent une couvrance supérieure aux pigments “light”. Dès le 1er coup de pinceau, ils “marquent” intensément l’ongle.


La tentation est forte de faire arriver la couleur en 1 seule couche !


Et là, mal appliquée, CATASTROPHE ! passée sous la lampe, la couleur fait de vilaines petites vagues, c’est raté ! La couche n’est pas durcie, elle frise ! Il faut recommencer. La rage nous prend et on peste… C’est quoi l’erreur ?



Comment reconnaitre ce type de couleur ?


À leur épaisseur, le peu de fluidité. C’est-ce qui fait leurs différences.


Pour les appliquer, comment-faire ?


L’impératif ! Poser la 1ère couche ultra fine et bien l’étirer. Si elle fait des traces au 1er passage, ne vous inquiétez pas, la 2ème sera parfaite.


La bonne pratique


Sortez le pinceau, essorer au maximum la matière à l’intérieur du flacon pour n’en garder qu’une petite quantité.


Faire un ongle, puis placer la main de la cliente sous la lampe, pour ne pas perdre de temps, travailler 1 ongle de l’autre main et continuer en alternant les 2 mains. Les 5 doigts de la cliente recouverts, placer la main entière 30 sec sous votre lampe UV/LED…


Passez à la deuxième couche, appliquez-la fine, elle va recouvrir l’ongle et atteindre son intensité, devenir magnifique !


Alors une manucure avertie en vaut deux !


Désormais quelle que soit la texture de votre “COULEUR THERAPIE”, travaillez avec plaisir et sérénité.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page